Feedback

Informations

Godefridi Bidloo, medicinæ doctoris & chirurgi, anatomia humani corporis, centum & quinque tabulis, per artificiosiss. G. de Lairesse ad vivum delineatis, demonstrata, veterum recentiorumque inventis explicata plurimisque, hactenus non detectis, illustrata.

Author(s), creator(s), collaborator(s) : Bidloo, Govert; Blooteling, Abraham; Lairesse, Gérard de
Type of the represented object : Book

Détails
Original object location: Réseau des Bibliothèques
Uniform title : Anatomia humani corporis
Author(s), creator(s), collaborator(s): Bidloo, Govert (Govard) (1649-1713) (author)
Blooteling, Abraham (1640?-1690?) (engraver)
Lairesse, Gérard de (1640-1711) (engraver)
Editor: [Amstelodami] : Amstelodami, Sumptibus Viduæ a Someren, Hæredum Joannis à Dyk, Henrici & Viduæ Theodori Boom
First publication of the original object: 1685
17th century
Modern times (1492-1789)
Place of creation of the original object: Amsterdam (Pays-Bas)
Identifiant(s): R199E [pl°] (cote ULiège)
709803159 (code-barres ULiège)
Original object language: Latin
Description: Provenance(s): Exemplaire de présent au prince d'Orange, roi d'Angleterre, Guillaume III.
Acquisition par l'Université de Liège : Legs Baron Adrien Wittert.

Empreinte: r-S. mæn- neus Pola (3) 1685 (R) (exemplaire ULiège)

Signatures : *⁶ A-2Z¹ 3A-3Q¹
Material, support of the original object : Papier
Dimensions, weight or duration: 63 cm
Physical description of the represented object : Reliure en plein veau jaspé; sur les plats, un médaillon central dans un double encadrement à la roulette doré; aux angles extérieurs du premier encadrement, une couronne, et aux angles intérieurs, un fleuron; dos à 8 nerfs; roulette dorée sur les coupes.
68 feuillets non numérotés, 1 feuillet de planche non numéroté, 105 feuillets de planches : illustrations (Papier, 2°)
Keyword: Anatomie -- ouvrages avant 1800; Médecine -- Ouvrages avant 1800
CREF classification(s): Médecine et pathologie humaine
Classification(s): Life sciences => Anatomy (cytology, histology, embryology...) & physiology
Other contributor(s): Van Someren, Veuve de Joannes (1635-1714) (printer-bookseller)
Van Dyck, Héritiers de Joannes (printer-bookseller)
Boom, Hendrick (1644-1709) (printer-bookseller)
Boom, Veuve de Dirk (16..-1712) (printer-bookseller)
Wittert, Adrien (1823-1903) (former owner)
Part of: Public domain
Permalink: http://hdl.handle.net/2268.1/3976

pdf.png
R199E.pdf
Description:
Size: 164.43 MB
Format: Adobe PDF
Access type: Open Access
Scientific presentation

Nous vivons à l’époque de l’image sous toutes ses formes, photos, vidéos, images de synthèse. Digitalisées, les images s’échangent sans cesse, elles semblent devenues le mode de communication de référence de la génération « Z »…

Le monde médical n’échappe pas à cette évolution. Pour l’étudiant, l’accès à l’iconographie médicale facilite l’apprentissage, l’anatomie en 3D peut être visitée sur une tablette au chevet du patient, des modèles de dissection virtuelle voient le jour. Pour le médecin, les techniques diagnostiques par l’image ne cessent d’évoluer : coupes multiplanaires, reconstruction 3D, fusion d’images. Le patient n’est pas en reste, il peut consulter son dossier médical et ses clichés radiologiques sur un smartphone, il dispose de vidéos explicatives sur le net pour comprendre sa pathologie et son traitement.

Dans ce contexte, on peut donc se demander si, en dehors d’une évidente valeur artistique, l’ouvrage de Goodfridus Bidloo Anatomica Humani corporis et ses illustrations réalisées par l’artiste liégeois Gérard de Lairesse, garde encore une certaine valeur scientifique.

La réponse vient de la pratique quotidienne de l’Anatomie humaine. C’est une erreur de croire que l’Anatomie est une science « morte ». La mise au point de nouvelles techniques thérapeutiques requiert régulièrement des précisions anatomiques absentes des livres de références classiques. De plus, on s’aperçoit régulièrement que des descriptions parfois simplifiées sont reproduites de livres en livres sans être confrontées à la réalité anatomique. Les images produites par les techniques d’imagerie médicale deviennent de plus en plus précises mais correspondent toujours à une interprétation liée à la technique utilisée. Il s’avère donc essentiel de revenir à la dissection permettant l’observation précise du corps humain. Ces observations doivent être colligées de façon précise par le biais d’une iconographie fidèle et claire. Mieux que la photographie, les dessins réalisés au fur et à mesure du processus de dissection atteignent ce but.

A cet égard, les planches de l’ouvrage Anatomica Humani corporis sont d’une précision et d’une lisibilité étonnantes. A leur lecture on réalise la finesse et la précision tant de la dissection que du travail de l’illustrateur. Indépendamment du commentaire en latin moins accessible, elles constituent de véritables données scientifiques. Leur accès aisé sous leur forme digitale permet de les utiliser encore aujourd’hui pour les confronter aux observations actuelles. Enfin, elles témoignent d’une qualité d’observation étonnante que l’on souhaiterait voir dans le chef des médecins actuels !


ULiege

Pierre Bonnet , Marc Radermecker , Felix Scholtes et Alain Carlier

Cette présentation a été réalisée dans le cadre du catalogue de l'exposition Empreintes. Patrimoine écrit, témoin de l'Histoire qui s'est déroulée à la Cité Miroir (Liège), du 21 avril au 20 juillet 2018.


En 1685, Govard Bidloo (1649-1713), chirurgien et anatomiste, publie son Anatomia Humani Corporis. Ce traité est illustré de 105 planches gravées par Abraham Bloteling, d’après les dessins de Gérard de Lairesse. L’ouvrage marque son époque par l’observation minutieuse des corps, illustrés par la représentation de cadavres disséqués placés dans des postures de la vie courante.


Citer cette présentation :
Bonnet, P., Radermecker, M., Scholtes, F. et Carlier, A., « Govard Bidloo, Godefridi Bidloo, medicinæ doctoris & chirurgi, anatomia humani corporis, centum & quinque tabulis, per artificiosiss. G. de Lairesse ad vivum delineatis, demonstrata, veterum recentiorumque inventis explicata plurimisque, hactenus non detectis, illustrata, Amsterdam, Veuve Joannis Van Someren, 1685, 2° (Liège, Bibliothèques ULiège, R199E) », in Oger, C., Simon, S. et Thirion, P. (dir.), Empreintes. Patrimoine écrit, témoin de l'Histoire, Liège, Presses universitaires de Liège, 2018, p. 137. http://hdl.handle.net/2268.1/3976


Items in DONum are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.