Feedback

Informations

Registrum || huius ope||ris libri cro||nicarum || cu[m] figuris et ymagi[ni]||bus ab inicio mu[n]di. [Suivi de] De Samarcia regione Europe.

Author(s), creator(s), collaborator(s) : Schedel, Hartmann
Type of the represented object : Incunabula

Détails
Collection: Incunabula
Original object location: Réseau des Bibliothèques
Uniform title : Liber chronicarum
Author(s), creator(s), collaborator(s): Schedel, Hartmann (1440-1514) (author)
Editor: Anthonius koberger Nuremberge impressit
First publication of the original object: 1493
15th century
Modern times (1492-1789)
Place of creation of the original object: Allemagne - Nuremberg
Identifiant(s): 1732408-20 (code-barres ULiège)
XV.A7 (cote ULiège)
Original object language: Latin
Description: Date de publication: Consummatu[m] autem duodecima mensis Julii salutis n[ost]re 1493 [12 juillet 1493]
Citation: Polain(B) 3469
Mention de publication prise au colophon.
Notes sur l'exemplaire: Texte en rouge et noir.
Incomplet : les 9 derniers feuillets ("De Sarmacia regione Europe") manquent
Provenance(s): Acquisition par l'Université de Liège : Legs Baron A. Wittert 1903
Wittert, Adrien, 1823-1903 [donateur]
Empreinte: s.em utmi s.si biin (3) 1493 (A) (exemplaire ULiège)
Incunable

2 col. de 64 lignes ; caractères gothiques.
Gravures sur cuivre
Reliure: Reliure de plein veau fauve. Dos orné de fers dorés de style XVIIIe siècle.
Reliure restaurée en 1927. Reliure sur parchemin. On y a collé les restes de reliure d'origine soit d'un monton estampé à froid pour le dos et du velin vert arsenic avec filets à froid pour les plats
Material, support of the original object : Papier
Dimensions, weight or duration: in-fol.
Physical description of the represented object : [20], ccxcix, [9] feuillets
ill., cartes
CREF classification(s): Histoire
Classification(s): Arts & humanities => History
Organization that sponsored the digitization: Université de Liège
Other contributor(s): Koberger, Anton (1498-1532) (printer-bookseller)
Part of: Public domain
Permalink: http://hdl.handle.net/2268.1/3588

pdf.png
XVA007.pdf
Description:
Size: 506.8 MB
Format: Adobe PDF
Access type:: Open Access
Scientific presentation

Lorsque l’on évoque les premiers monuments de l’histoire de l’imprimerie, on pense évidemment à la célèbre Bible de Gutenberg, premier livre jamais reproduit à l’aide de caractères mobiles vers 1454-1455. Parmi les autres productions remarquables du XVe siècle, figure également le Liber Chronicarum du médecin Hartman Schedel (1440-1514), sorti de presse le 12 juillet 1493.

Cette chronique universelle, également appelée Chronique de Nuremberg, relate l’histoire de l’humanité depuis sa création jusqu’à la fin du XVe siècle et est découpée en six livres, par analogie avec le récit de la Création du monde en six jours. Conçu selon la structure traditionnelle des chroniques médiévales, mais d’inspiration humaniste pour sa vision globalisante des savoirs, cet ouvrage est né dans les cénacles humanistes de Nuremberg et est le résultat d’un travail d’équipe. Ce projet a été porté financièrement par deux patriciens de Nuremberg, Sebald Schreyer (1446-1520) et son beau-frère Sebastian Kammermeister (1446-1503). Le texte a été rédigé sous la direction d’Hartman Schedel, en collaboration avec d’autres humanistes de Nuremberg ou de passage. L’atelier d’Anton Koberger (ca 1443-1513) à Nuremberg, certainement l’un des plus grands d’Europe, a été retenu pour réaliser l’impression. L’exécution des illustrations a, quant à elle, été confiée à deux des plus grands artistes allemands de l’époque, Michaël Wohlgemut (1434/37-1519) et son gendre Wilhelm Pleydenwurff (1460-1494), dans l’atelier desquels le jeune Albrecht Dürer (1471-1528) a fait son apprentissage entre 1486 et 1489. Le résultat est exceptionnel : reproduit au format in-folio en 326 feuillets, cette impression contient 1809 illustrations avec un tirage estimé à 1800 exemplaires. Ce livre doit son immense succès à la qualité et au nombre de ses gravures : de magnifiques illustrations à pleine page rythmant les grandes séparations du livre, des gravures sur demi-page représentant principalement des scènes ou des vues de villes, ainsi qu’une multitude de petites gravures pour figurer l’imposante galerie de personnages. Son taux de conservation est extrêmement important et témoigne de sa large diffusion. Plus de 800 exemplaires sont encore conservés dans le monde. La Chronique de Nuremberg peut à juste titre être considérée comme l’un des premiers best-sellers de l’ère typographique. D’ailleurs, l’année même de sa parution, Schedel publie une traduction allemande.

Le succès de la Chronique de Nuremberg fut tel qu’en 1497, l’imprimeur d’Augsbourg Johann Schönsperger n’hésita pas à réimprimer l’ouvrage et à mettre sur le marché des exemplaires des versions latine et allemande ; confiant au passage le soin de copier l’ensemble des bois à un artiste qui, hélas, n’avait pas le talent d’un Wohlgemut ou d’un Pleydenwurff.

L’Université de Liège conserve deux exemplaires du Liber Chronicarum de Koberger et un autre de Schönsperger. L’exemplaire numérisé ici est entré dans la bibliothèque grâce à la libéralité du baron Adrien Wittert. Il ne comporte hélas aucun autre ex-libris, empêchant de retracer son parcours depuis son impression, mais des annotations manuscrites, datant de périodes antérieures, montrent que cet ouvrage est passé entre plusieurs mains au fil des siècles. On découvre ainsi des lettrines enluminées et des signes de lecture apposés pour le premier lecteur de l’ouvrage, des annotations latines contemporaines ainsi que d’autres un peu plus tardives, au verso du dernier folio, en néerlandais, signe d’une diffusion dans une zone néerlandophone. Des écritures plus récentes indiquent également que l’ouvrage est entré dans le champ de la bibliophilie des XVIIIe-XIXe siècles avant d’arriver dans les mains de Wittert.


Transitions

Renaud Adam
Maître de conférences

Cette présentation a été réalisée dans le cadre de la collection "Arm@rium Universitatis Leodiensis. La bibliothèque virtuelle du Moyen Âge et de la première Modernité de l’Université de Liège", développée par l'Unité de Recherche Transitions .


Citer cette présentation :
Adam R., « Hartman Schedel, Liber Chronicarum, Nuremberg, Anton Koberger, 1493, 2° (Liège, Bibliothèques ULiège, XV.A7) », in Arm@rium Universitatis Leodiensis. La bibliothèque virtuelle du Moyen Âge et de la première Modernité de l’Université de Liège, novembre 2018. http://hdl.handle.net/2268.1/3588
Bibliographie :

Items in DONum are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.