Feedback

Informations

Evangéliaire d'Averbode.

Author(s), creator(s), collaborator(s) :
Type of the represented object : Manuscript

Détails
Original object location: Réseau des Bibliothèques
Creation of the original object: entre 1150-1175
12th century
Middle age (476-1492)
Place of creation of the original object: Belgique
Identifiant(s): Université de Liège. Bibliothèque, Manuscrit 363 (cote ULiège), 1867132-10 (code-barres ULiège)
Original object language: Latin
Abstract: Manuscrit exécuté dans la Région mosane (Belgique) entre 1150 et 1175.
Contents, Summary of the original document: 8 miniatures en pleine page : f. 16v° : Gédéon et la toison, Moïse et le Buisson ardent ; f. 17r° : Nativité, les prophètes Isaïe et Habacuc ; f. 17v° : Dame à la licorne ; f. 57 r° : Lionne et lionceaux, Marc et Ezéchiel ; f. 86r° : Sacrifice d’Abraham, Moïse et le serpent d’airain ; f. 86v° : Sacrifice du veau gras, la veuve de Sarepta ; f. 87r° : Crucifixion ; f. 131r° : Saint Jean l’Evangéliste.
Description: Reliure du XXe siècle sur ais de bois recouverts de veau brun clair moderne, décoré de filets à froid formant losanges.

Provenance : Abbaye d’Averbode (Ordre des Prémontré, prov. Brabant, arrond. De Louvain). Ignace Sleurs, ancien moine d’Averbode et curé d’Opitter (prov. de Limbourg) jusqu’en 1821.
Acquisition : 1821. Cachets de l'Université de Liège au f. 1r°.
Material, support of the original object : Parchemin
Dimensions, weight or duration: 277 x 192 millimètres
Physical description of the represented object : 173 feuillets. 27 lignes. Réglure. Notes manuscrites en marge du texte.
Keyword: Manuscrits médiévaux; Manuscrits à peinture; Enluminure médiévale; Évangéliaires; Bible (N.T.. Évangiles)
CREF classification(s): Théologie
Classification(s): Arts & humanities => Religion & theology
Original object linked resource: CICWeb - http://www.cicweb.be/fr/manuscrit.php?plus=1&id=103
Organization that sponsored the digitization: Fédération Wallonie-Bruxelles (plan PEP'S)
Other contributor(s): Abbaye d'Averbode (former owner)
Part of: Public domain
Permalink: http://hdl.handle.net/2268.1/1509

pdf.png
Ms363.pdf
Description:
Size: 72.95 MB
Format: Adobe PDF
Access type: Open Access
Scientific presentation

Véritable chef-d’œuvre de la production enluminée mosane du XIIe siècle, l’Évangéliaire d’Averbode se recommande à l’attention par la splendeur de son décor peint et par la richesse sémantique de son illustration. Les quatre Évangiles, présentés dans l’ordre traditionnel de lecture (Mathieu, Marc, Luc, Jean), s’ouvrent chacun sur une ou plusieurs miniatures en pleine-page, dont le thème fait écho au contenu du texte ; par exemple, le récit de Luc, qui met l’accent sur la Passion du Christ, est préfacé par une Crucifixion (fol. 87r) et par deux épisodes de l’Ancien Testament préfigurant celle-ci (fol. 86v)

Se détachant sur fond d’or, un Christ plus grand que nature domine la composition (fol. 87r). Il ne porte pour tout vêtement qu’un périzonium qui lui ceint les hanches ; du sang coule des plaies qu’il présente aux mains, aux pieds et sur le flanc. Rien pourtant ne trahit son martyre : le Christ est ici figuré non en Homme souffrant, mais en Dieu victorieux de la mort. Plus qu’une simple illustration du récit de Luc, cette représentation offre une réflexion exégétique à la fois sur le sacrifice du Christ et sur sa résurrection.

Ces deux thèmes sont symboliquement rappelés dans le Sacrifice du Veau et dans la Rencontre d’Élie et de la Veuve de Sarepta, qui décorent, en deux registres superposés, la miniature en contre-page (fol. 86v). Le choix de ces épisodes vétérotestamentaires n’est pas anodin : ils permettent une lecture typologique, c’est-à-dire interprétative, des évènements de l’Ancien Testament à la lumière de la Nouvelle Alliance. Ainsi, dans l’une et l’autre représentation, le veau immolé et le garçon ressuscité par le prophète Élie préfigurent-ils, tour à tour, le sacrifice du Christ et sa victoire sur la mort.

De par son style, son iconographie et certains aspects techniques, l’Évangéliaire d’Averbode se rattache à un groupe de manuscrits de luxe, mis en œuvre dans le diocèse de Liège dans la seconde moitié du XIIe siècle et destinés à des monastères d’un même ordre, celui des Prémontrés ; tous ces ouvrages sont ornés de somptueuses peintures exprimant une pensée exégétique d’une complexité et originalité sans pareille. La Bible de Floreffe (ms. 17737-17738, British Library) et l’Évangéliaire de Bruxelles (ms. 10527, Bibliothèque royale), en particulier, sont de proches parents de notre Évangéliaire. Si ces trois codices ne sont pas de la même main, les analogies thématiques et compositionnelles frappantes que présente leur décor témoignent de l’emploi, par différents miniaturistes, de modèles communs.

L’Évangéliaire d’Averbode entre dans les collections de la Bibliothèque universitaire de Liège en 1821, où il est depuis lors conservé sous la cote ms. 363. Le manuscrit est légué à l’institution liégeoise par Ignace Sleurs, chanoine de l’abbaye d’Averbode, qui, au moment de la suppression du monastère en 1796, emporte dans son exil plus d’un millier de manuscrits provenant de la bibliothèque abbatiale. Si l’Évangéliaire y était conservé depuis le XVIe siècle au moins, ainsi qu’en atteste une inscription à l’entame du codexBibliothecae Averbodinae, tracée à l’encre par une main moderne, imitant avec quelque maladresse une graphie médiévale –, il n’a pour l’heure pas été établi si le manuscrit a été, à l’origine, écrit et décoré dans le scriptorium même de l’abbaye brabançonne.


Transitions

Aleuna Macarenko
Doctorante

Cette présentation a été réalisée dans le cadre de la collection "Arm@rium Universitatis Leodiensis. La bibliothèque virtuelle du Moyen Âge et de la première Modernité de l’Université de Liège", développée par l'Unité de Recherche Transitions .


Citer cette présentation :
Macarenko, A., « Évangéliaire d'Averbode, 173 ff., 1160-1180, 277 x 192 mm (Liège, Bibliothèques ULiège, Ms. 363) », in Arm@rium Universitatis Leodiensis. La bibliothèque virtuelle du Moyen Âge et de la première Modernité de l’Université de Liège, septembre 2018. http://hdl.handle.net/2268.1/1509
Bibliographie :

Items in DONum are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.