Feedback

Informations

Cronica que fasciculus t[em]p]oru]m

Author(s), creator(s), collaborator(s) : Rolevinck, Werner
Type of the represented object : Incunabula

Détails
Collection: Incunabula
Original object location: Réseau des Bibliothèques
Uniform title : Fasciculus temporum
Author(s), creator(s), collaborator(s): Rolevinck, Werner (1425-1502) (author)
Editor: In flore[n]tissima univ[er]sitate lovanie[n]sis : p[er] me iohanne[m] veldener
First publication of the original object: 1475
15th century
Middle age (476-1492)
Place of creation of the original object: Belgique - Louvain
Identifiant(s): XV.B144 (cote ULiège)
1732322-10 (code-barre ULiège)
Original object language: Latin
Description: Titre pris au colophon.
Mention de publication prise au colophon.
40 lignes, 3 col. de 48 lignes pour la table ; caractères gothiques.
Gravures en couleurs
Texte en rouge et noir.
Date de publication: Sub a[n]no a nativitate d[o]m[ini].M.cccc.lxxv.q[ua]rto kale[n]das ianuarias s[e]c[un]d[u]m [29 décembre 1475]

Provenance(s): Ex libris gravés : "Ex libr. C. Pieters, eq." et "Le Candèle"
Pieters, Charles Joseph, 1782-1863 [ancien propriétaire]

Reliure: Reliure de veau marbré. Plats bordés d'une roulette dorée. Dos à cinq nerfs. Entre-nerfs ornés d'un fleuron central et d'écoinçons

Empreinte: oiin t.ix e.i. alin (C) 1476 ( (exemplaire ULiège)
Material, support of the original object : Papier
Physical description of the represented object : [72] feuillets : ill. ; in-4.
Keyword: Incunables; Histoire universelle -- Ouvrages avant 1800
CREF classification(s): Histoire
Classification(s): Arts & humanities => History
Original object linked resource: Polain(B) 3367
Other contributor(s): Veldener, Johann (printer-bookseller)
Pieters, Charles Joseph (1782-1863) (former owner)
Part of: Public domain
Permalink: http://hdl.handle.net/2268.1/2304

pdf.png
XVB144_small.pdf
Description:
Size: 46.28 MB
Format: Adobe PDF
Access type: Open Access
Scientific presentation

Werner Rolevinck (1425-1502) figure parmi les derniers grands représentants d’un genre historiographique très en vogue au Moyen Âge, celui de la chronique universelle. Né à Laer en Westphalie, l’historien poursuit un cursus juridique à l’université de Cologne avant de se retirer à la chartreuse Sainte-Barbe de la ville. Là, retiré du monde, il peut donner libre cours à son activité littéraire. Auteur fécond, il aborde différents thèmes, comme l’exégèse biblique, la prédication, l’hagiographie, l’histoire ainsi que la jurisprudence. Cependant, le nom de Werner Rolevinck a traversé les siècles essentiellement pour son Fasciculus temporum, livre dans lequel il présente l’histoire du monde depuis la Création jusqu’aux années 1470 (date de la rédaction de l’œuvre). L’organisation de ce texte présente une particularité typique de la conception médiévale de l’histoire. Le moine prend ainsi comme point de départ la naissance du Christ et relate les événements qui se sont déroulés depuis cette date, d’une part, en progressant jusqu’à la fin du XVe siècle et, d’autre part, en remontant jusqu’à la Genèse. Ce parallèle établi entre les deux Testaments est loin d’être anodin. Les penseurs médiévaux — adeptes de la doctrine typologique — estiment en effet que l’Ancien Testament annonce le Nouveau qui, lui, confirme l’Ancien.

Cette double marche à travers le temps n’est pas sans poser quelques problèmes de mise en page, surtout si l’on veut rendre accessible ce texte sans en dénaturer l’ordre chronologique établi par l’auteur. Seul un typographe ingénieux a été capable de réussir un tel défi. L’unique solution qui s’offrait à lui était d’inverser les données bibliques par rapport à celles postérieures à la vie de Jésus. Après un premier essai manqué par l’imprimeur Nicolas Götz, une version répondant aux vues de l’auteur sort des presses du Colonais Arnold Ther Hoernen en 1474. On estime volontiers que Johann Veldener, alors ouvrier chez ce typographe reconnu pour être sans grand talent, a réussi à solutionner seul les difficultés techniques suscitées par cette publication avant son départ pour les anciens Pays-Bas en compagnie du marchand anglais William Caxton. Il aidera ce dernier à installer la première officine typographique de Bruges vers 1473-1474 avant d’ouvrir la sienne dans la foulée à Louvain et d’imprimer les Genealogiae deorum de Boccace. Peu de temps après, le 25 décembre 1475, il imprime une nouvelle version du Fasciculus temporum proche du modèle colonais, en lui apportant quelques modifications et intégrant des événements plus récents. Ce livre est considéré comme le premier livre illustré jamais imprimé en Belgique. Les neuf gravures, qui ornent cet ouvrage, se caractérisent par l’emploi de contours à lignes pures, de hachures parallèles longues, fines et très espacées. Leur auteur est resté dans l’anonymat et s’est vu attribué une dénomination en fonction de son lieu d’activités, le « Premier Graveur de Louvain ».

Le premier possesseur de l’exemplaire conservé à Liège n’est pas connu. Il n’a laissé aucune marque d’appartenance. L’ouvrage fut pourtant détenu par un contemporain de l’impression. Des lettrines et des rehauts des majuscules ont été faits à l’encre rouge, rendant plus aisée la lecture de ce texte compact. Les gravures ont été maladroitement coloriées à la gouache. Des ex-libris plus récents, témoins de l’entrée de ce livre dans le champ de la bibliophilie, figurent à l’intérieur de l’ouvrage. Il fit partie de la collection de Charles-Pierre-Joseph Le Candèle (1761-1830) puis de celle de Charles Joseph Pieters (1782-1863).


Transitions

Renaud Adam
Maître de conférences

Cette présentation a été réalisée dans le cadre de la collection "Arm@rium Universitatis Leodiensis. La bibliothèque virtuelle du Moyen Âge et de la première Modernité de l’Université de Liège", développée par l'Unité de Recherche Transitions .


Citer cette présentation :
Adam R., « Werner Rolevinck, Cronica que fasciculus temporum, Louvain, Johann Veldener, 1475, 4° (Liège, Bibliothèques ULiège, XV.B144) », in Arm@rium Universitatis Leodiensis. La bibliothèque virtuelle du Moyen Âge et de la première Modernité de l’Université de Liège, janvier 2019. http://hdl.handle.net/2268.1/2304
Bibliographie :

Items in DONum are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.