Feedback

Informations

Livre d'heures à l'usage de Paris (latin-français). France, XIVe s.

Author(s), creator(s), collaborator(s) : Maître du Saint Voult
Type of the represented object : Manuscript

Détails
Author(s), creator(s), collaborator(s): Maître du Saint Voult (illuminator)
Place of creation of the original object: Paris (France)
Creation of the original object: 1351-1400
14th century
Middle age (476-1492)
Original object location: Réseau des Bibliothèques
Collection: Books...
Identifiant(s): Université de Liège. Bibliothèque, Manuscrit Wittert 26 (cote ULiège)
1884586-10 (code-barres ULiège)
Original object language: Old French (842-ca. 1400)
Latin
Abstract: Livre d'heures en latin et français ancien exécuté à Paris par le Maître du Saint Voult.
Texte en latin et en français.
Nombreuses initiales non historiées, de couleur sur fond d’or ou d’or sur fond de couleur. Bordures de rinceaux et feuillages marginaux avec vignettes, souvent associées des animaux fantastiques. Bouts de lignes de couleur bleue ou rouge, avec ornements blanc et or.
Material, support of the original object: Parchemin
Dimensions, weight or duration: 175 x 125 millimètres
Physical description of the represented object : ii, 231, i feuillets. Deux mains non identifiées : première main pour les ff. 1-209v°, deuxième main pour les ff. 210-229v°. 14 lignes ; F. 91-92, 230-231 : folio vierges. Réglure
Contents, Summary of the original document: Ff. 1-12v : Calendrier à l'usage de Paris ;
Ff. 13-18 : Évangiles selon saint Jean, saint Luc, saint Matthieu et saint Marc ;
Ff. 18-20 : Abrégé de l’Évangile de la Passion selon saint Jean, suivi d’une prière au Christ ;
Ff. 20-20v : Suffrages de saint Jean-Baptiste et de saint Michel ;
Ff. 21-90v : Office de la Sainte Vierge ;
Ff. 93-106 : Les sept psaumes de la pénitence−
Ff. 106v-114 : Litanie des saints ;
Ff. 114-123v : Heures de la croix ; Ff. 123v-132 : Heures du Saint-Esprit ;
Ff. 132-137v : Les Quinze joies de la Vierge, en français, incomplètes à la fin ;
Ff. 137v-141v : Les Sept requêtes à Notre Seigneur, en français, incomplètes au début, suivies d’une prière à la croix, également en français ;
Ff. 141v-189v : Office des morts ;
Ff. 189v-195v : Prière à la Sainte Vierge, en français ;
Ff. 195v-199v : O Intemerata ;
Ff. 200-205v : Messe de la Sainte Vierge et Messe du Saint-Esprit ;
Ff. 205v-209v : Suffrages de saint Nicolas, saint Vincent, saint Germain, sainte Catherine, saint Denis, Sainte Trinité et de tous les saints ;
Ff. 210-214v : Heures de la Sainte Trinité ;
Ff. 214v-218v : Heures du Saint-Sacrement ;
Ff. 218v-222 : Alphabet de l’époque en minuscules, prières Pater noster, Ave Maria, Credo, Benedicte, Grâces, Confiteor, Salve regina ;
Ff. 222-223v : Prière à dire après l’élévation de l’eucharistie ;
Ff. 224-228v : Symbole d’Athanase ;
Ff. 228v-229v : Suffrages de sainte Marie Madeleine et de sainte Anne.

13 miniatures accompagnées de drôleries :
Annonciation au fol. 21 (1er feuillet du 4e cahier),
Visitation au fol. 45v (1er feuillet du 7e cahier),
Nativité au fol. 57v (5e feuillet du 8e cahier),
Annonce aux bergers au fol. 63v (3e feuillet du 9e cahier),
Adoration des mages au fol. 68v (dernier feuillet du 9e cahier),
Présentation au Temple au fol. 73 (5e feuillet du 10e cahier),
Couronnement de la Vierge au fol. 77v (1er feuillet du 11e cahier),
Fuite en Égypte au fol. 85 (1er feuillet du 12e cahier),
Dieu le Père entre l’Ancienne et la Nouvelle Loi au fol. 93 (1er feuillet du 13e cahier),
Crucifixion au fol. 114v (6e feuillet du 15e cahier),
Pentecôte au fol. 124 (dernier feuillet du 16e cahier),
Vierge allaitant au fol. 132v (dernier feuillet du 17e cahier)
et office des morts au fol. 141v (2e feuillet du 19e cahier).
Description: Legs Baron A. Wittert (1903).
Notes manuscrites du Baron A. Wittert sur le contre-plat supérieur.
Cachet de l'Université de Liège au f. 1r°. Cachet de la donation du Baron A. Wittert aux ff. 25r° et 229v°.
Reliure du XVe siècle, ais de hêtre recouverts de veau brun avec petits fers, dos restauré ; tranche dorée avec trois fleurs, traces de fermoirs

Version numérique disponible en haute résolution couleur ainsi que microfilm noir et blanc.
Keyword: Manuscrits médiévaux; Manuscrits à peinture; Enluminure médiévale; Livres d'heures; Office divin
CREF classification(s): Théologie
Classification(s): Arts & humanities => Religion & theology
Original object linked resource: CICWeb - http://www.cicweb.be/fr/manuscrit.php?id=282
Organization that sponsored the digitization: Fédération Wallonie-Bruxelles (plan PEP'S)
Part of: Public domain
Permalink: http://hdl.handle.net/2268.1/1606

pdf.png
MsW026.pdf
Description:
Size: 89.84 MB
Format: Adobe PDF
Access type: Open Access
pdf.png
Microfilm Wittert 26_small.pdf
Description:
Size: 56.77 MB
Format: Adobe PDF
Access type: Open Access
Scientific presentation

Les livres d’heures sont les manuscrits les plus populaires de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance. S’il est difficile d’en estimer exactement le nombre car on en retrouve dispersés dans de nombreuses institutions à travers le monde, Christopher de Hamel en a recensé, à titre d’exemple, environ 300 exemplaires dans les collections de la British Library et au Walters Art Museum, et plus du double à la Bibliothèque nationale de France. Destinés aux laïcs pour une utilisation quotidienne et exempts de tout contrôle religieux, puisque réalisés par des libraires également laïques, ces livres peuvent être personnalisés à souhait par leurs destinataires. L’étude à la fois des textes qu’ils renferment, du contenu de leur calendrier liturgique et de leur décor, fournit de précieux indices pour déterminer leur provenance et leur datation. Il en va ainsi du livre d’heures Wittert 26. Le calendrier liturgique et les textes contenus dans ce manuscrit présentent des particularismes régionaux permettant de le rattacher au diocèse de Paris ; le choix des textes additionnels que l’on y a fait figurer, de même que le thème et le style de ses miniatures, confirment la mise en œuvre du livre d’heures Wittert 26 au sein même de la capitale française, à la fin du XIVe siècle. Il était destiné à une clientèle bourgeoise.

Le Wittert 26 est transcrit dans une littera textualis formata gothique et est décoré de nombreuses lettrines et de motifs de vignettes (motifs végétaux marginaux). Les treize miniatures qui ornent le Wittert 26 suivent le cycle narratif de la vie de la Vierge et de l’enfance du Christ. Les huit premières préfacent chaque office des Heures de la Vierge : l’Annonciation, la Visitation, la Nativité, l’Annonce aux bergers, l’Adoration des mages, la Présentation au temple, le Couronnement de la Vierge et la Fuite en Égypte. Les miniatures suivantes décorent les textes les plus importants du livre d’heures : Dieu le Père entre l’Ancienne et la Nouvelle Loi préface les sept psaumes de la pénitence ; la Crucifixion introduit les Matines des Heures de la croix et celle de la Pentecôte figure à l’entame des Matines des Heures du Saint-Esprit ; enfin, la Vierge allaitant l’Enfant Jésus a été placée en tête des Quinze joies de la Vierge et l’Office des morts introduit l’office du même nom. Chacune de ces miniatures est accompagnée de décorations marginales.

La qualité des enluminures du livre d’heures Wittert 26 varie fortement d’une miniature à l’autre, les plus soignées étant sans doute celles de l’Annonciation (fol. 21) et de Dieu le Père entre l’Ancienne et la Nouvelle Loi (fol. 93). L’enlumineur responsable de la décoration du livre d’heures Wittert 26 a été identifié par François Avril comme étant le « Maître du Saint Voult ». On reconnait sa main dans près d’une trentaine de manuscrits allant d’œuvres patristiques aux écrits juridiques, en passant par les récits historiques ou les textes littéraires, qu’il illustre seul ou en collaboration avec d’autres artistes. Le style modeste du « Maître du Saint Voult », caractéristique des manuscrits de luxe moyen de la fin du XIVe siècle et de la persistance stylistique du naturalisme des années 1370 à 1380, se place dans la veine d’autres enlumineurs de la même envergure, tels que le « Maître de la Mort » (Pierre Remiet), le « Maître du Livre d’heures de Johannete Ravenelle » ou le « Maître de la Pastoure ».

La présence de saint Yves (canonisé en 1347) à la date du 19 mai du calendrier liturgique du livre d’heures Wittert 26 fournit un terminus post quem assez large de la réalisation du manuscrit. Il est possible de préciser la datation grâce à la production du « Maître du Saint Voult ». François Avril et Margueritte Debae situent l’activité de ce miniaturiste entre la fin des années 1380 et la fin des années 1400. L’absence des grands saints canonisés au XVe siècle – tels que saint Nicolas de Tolentino (canonisé en 1446) ou sainte Catherine de Sienne (canonisée en 1461) – dans le calendrier liturgique vient quant à elle confirmer que le livre d’heures Wittert 26 a été mis en œuvre avant le milieu du XVe siècle. L’analyse codicologique, paléographique et stylistique tend à confirmer cette datation.

Le livre d’heures Wittert 26, de même que 116 autres manuscrits, a intégré les collections de la Bibliothèque universitaire de Liège en 1903, à la faveur du legs de l’intégralité de sa collection privée par le baron Adrien Wittert (1823 – 1903).


Transitions

Charlotte Moureau
Master 2 en Histoire de l’art et archéologie (2020)

Cette présentation a été réalisée dans le cadre de la collection "Arm@rium Universitatis Leodiensis. La bibliothèque virtuelle du Moyen Âge et de la première Modernité de l’Université de Liège", développée par l'Unité de Recherche Transitions .


Citer cette présentation :
Moureau C., « Livre d'heures à l'usage de Paris, 231 ff., XIVe s., 175 x 125 mm (Université de Liège. Bibliothèque, Manuscrit Wittert 26) », in Arm@rium Universitatis Leodiensis. La bibliothèque virtuelle du Moyen Âge et de la première Modernité de l’Université de Liège, décembre 2020. http://hdl.handle.net/2268.1/1606
Bibliographie :

Items in DONum are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.